Vos idées et vos questions

Messages reçus par Email

 

Logo ccsm

 

Vous trouverez ci-dessous, les messages reçus sur notre boite mail :     ccsm56@orange.fr

 

Ayant comme souci le respect de la confidentialité, les noms et adresses de ces correspondants ont été effacés, mais ceci ne retire en rien la valeur de ces témoignages.

Nous attendons vos remarques, vos idées, vos attentes, vos propositions, vos motifs de mécontentement, bref, tout ce qui peut alimenter le débat et la recherche de pistes crédibles que nous soumettrons ensuite aux décideurs d'Arc Sud Bretagne, dans une approche de "démocratie participative". 

Un bien grand mot pour dire que nous voulons jouer un rôle important dans les décisions prises par nos élus.

Et c'est d'ailleurs cette démarche que nous entendons appliquer entre nous et vous : vous avez la parole, exprimez vous !

 

 _______________________________________________________________________

15 Septembre 2014

Voici une nouvelle liste de doléances déposées dans notre boite mail

Cette page est la vôtre, envoyez-nous vos remarques à notre adresse : ccsm56@orange.fr

 

Cliquez ici ---> Liste des doleances des habitants n 2Liste des doleances des habitants n 2 (112.21 Ko)

 

________________________________________________________________________

  17 Juillet 2014  

Voici une compilation de toutes vos remarques reçues dans notre boite mail jusqu'à début juin 2014

Je vous invite à continuer à nous envoyer toutes vos idées, demandes, observations,etc qui concernent le ramassage des ordures ménagères, le fonctionnement des déchetteries, ce que vous pensez des bornes d'apport volontaire ( BAV), bref tout ce qui pourra nous aider à progresser dans nos négociations avec ASB au cours des prochaines réunions de travail. 

C'est dans l'intérêt de tous de participer à cette remise en action de la redevance incitative, dans un souci de mieux vivre plus économiquement.

Cliquez ici ---> 0 liste des doleances des habitants0 liste des doleances des habitants (107.2 Ko)

 

______________________________________________________________________

Tir à "boulets rouges"

Décidémment, la nouvelle facturation des ordures ménagères ne laisse pas les redevables indifférents.

Voici l'intégralité, avec son accord, de la lettre de Mr Allano au Président d'ASB, dont il assume totalement le contenu

 

 

Eric Allano                                                                  Muzillac, le 27 juin 2014

21, rue des Mésanges

 56190 Muzillac                                                             Arc Sud Bretagne

                                                                                    Monsieur Pajolec

                                                                                    Allée Raymond Le Duigou

                                                                                     56190 Muzillac

   Objet : redevance 2014 d’enlèvement des ordures ménagères.

                                              Monsieur Pajolec,

  Je souhaite vous faire part de mon désaccord de m’acquitter cette année d’une charge d’enlèvement d’ordures ménagères d’un montant énigmatique, soit une augmentation de plus de 50% en 2014, qui s’additionne à celles de 36%  intervenues entre 2004 et 2013.

 Je ne suis pas spécialiste des textes qui prévoient, à Muzillac comme en France, le scénario d’une communauté de communes. A minima ils visent à mutualiser les moyens, amortir les investissements, autrement dit optimiser la dépense des deniers publics : j’observe, en matière d’enlèvement des ordures ménagères sur notre territoire, que se décline exactement le contraire de la stratégie de vos services.

 Il s’agit de mon point de vue d’une dérive et je m’interroge en conséquence de savoir où va l’argent de l’administré : ne serait-il pas utile que lumière soit faite, sur les principes de gestion, le choix des fournisseurs retenus par la direction de la communauté de communes du pays de Muzillac ? Association ou collectif se mobilisent actuellement, nous le savons, aux fins de contester  le contenu de la facture en objet.  

 Je considère qu’il faut aller plus avant : en territoire de Malestroit, je viens d’avoir confirmation qu’un foyer de trois personnes et plus s’acquittera, en 2014, d’une redevance d’enlèvement d’ordures ménagères de 139 Euros. Dans le monde merveilleux de la communauté de communes de Muzillac, un foyer de cinq personnes et plus se délesterait de 292 Euros. Comment justifieriez-vous, d’un angle économique et social, un différentiel du simple au double auprès d’une instance de contrôle compétente?

 Vous n’êtes pas sans savoir que dérives et énigmes participent du curseur de l’extrémisme en France, y compris dans notre région, de l’abstention aussi.

Je vous suggère en conséquence de confier à d’autres les commandes d’Arc Sud Bretagne : les administrés de notre territoire n’ouvrent-ils pas droit aux fondamentaux de l’intérêt général plutôt qu’un prisme budgétaire, à une posture institutionnelle bienveillante? Vous venez en effet d’exposer, dans la presse locale ce milieu de semaine et de concert avec Monsieur Bourrigaud, un positionnement incoercible de toute puissance.

 Je vous prie de recevoir, Monsieur Pajolec, mes salutations.

                                                                                              Eric Allano.

 

 

________________________________________________________________________

Extrait de la lettre d'une habitante au maire de La Roche Bernard

Lisez jusqu'au bout, elle en vaut la peine

30 juin 2014 

 

Monsieur Le Maire,

 

 Permettez-moi de me tourner vers vous à la suite de ma visite du 25 Juin aux bureaux de la CC, ZA du Bel-Air à Marzan. Ils m’ont conseillé de me tourner vers mon élu.

 Comme vous le comprenez certainement, j’ai été très désagréablement surprise comme tous les habitants et contribuables des 12 communes faisant partie de la CCASB, à la réception de la facture des déchets ménagers.

J’ai donc pris l’initiative de me rendre dans ses bureaux pour me faire expliquer  la teneur des deux montants “part abonnement”  et “mise à disposition clés”.

 J’ai eu tout loisir de mesurer l’imprécision des explications obscures,  pour le moins, qui m’ont été fournies.

 Dixit : ces montants représentent le ramassage et le traitement des déchets. La mise à disposition de la clé ne représente en fait pas le prêt (?) mais également le traitement et ramassage des déchets.

 On peut donc admirer là, l’inexactitude des termes employés dans la rédaction d’une facture officielle.

 J’indique donc à l’employée que je n’ai pas l’utilité de cette clé puisque, concernant  le point déchets situé à proximité de mon domicile, le système installé sur la benne dysfonctionne très souvent.

De plus, étant donné que ce point ne rassemble que la benne “déchets ménagers” et la benne “contenants en plastiques”, il m’est fait obligation de me rendre sur d’autres points de la ville pour trouver la benne verre et surtout une benne déchets ouverte.

Quelle n’a pas été ma surprise de constater qu’à certains points situés aux extrémités de la ville, la benne déchets ne présentait pas de serrure.

 J’en informe donc cette personne qui me répond textuellement : oui nous savons cela mais tout le monde doit payer pour cette clé et “quand le système de pesée des déchets fonctionnera, toutes les bennes seront fermées” !!!!!

 Nous sommes là devant une reconnaissance implicite d’une facturation “à tort et volontaire”  d’un système hors service.

  Si je résume : je trie mes déchets, je courre la ville pour trouver un endroit où les déposer, si j’ai des encombrants, je dois me déplacer et faire une quinzaine de kms aller-retour pour les déposer.

Sur le site de la CCASB, on nous explique ce que signifie le mot “redevance”. Je cite :

 “c’est une facture adressée en échange d’un service rendu” !!!!

 Mr le Maire, à mon tour je vous pose la question : Où est le service rendu ?  Enlever les bennes pleines, une fois de temps en temps lorsqu’elles débordent et que les habitants soient obligés de déposer les sacs alentour ?

 Autre commentaire :

 J’ai des difficultés à penser que toutes les bennes seront verrouillées, La Roche étant lieu de passage touristique, des dépôts sauvages, seraient obligatoirement faits autour des bennes fermées!

 La Roche comptant parmi ses habitants beaucoup de personnes âgées, je me suis entendu dire que les courses aux bennes devenaient insupportables physiquement, d’autres m’ont dit que le tri n’était plus effectué à cause précisément des mêmes difficultés à ouvrir avec le système de clés, d’où le dépôt sauvage pour ne pas avoir à revenir à la maison avec son sac ou dans une benne non dédiée, etc ....

 Pour finir, étant donné le délai de paiement au 30 Juin pour une facture reçue le 6 du même mois, certaines personnes âgées seules, m’ont confié avoir dû se priver sur leur budget nourriture pour payer cette redevance injustifiée.

 Je crois que tout le monde s’accorde à dire que l’argent réclamé  contre  rien ou pas grand chose, cela s’appelle clairement de l’escroquerie.

 Monsieur le Maire, s’il me restait encore un peu de naïveté, je serais tentée de penser qu’une communauté de communes, c’est avant tout une création, un rassemblement, destiné à être au plus près des citoyens, à fédérer les besoins, de façon à mettre en concurrence et à mieux choisir

les fournisseurs, à mieux négocier les contrats en ayant plus de poids, etc ...

 Quelque chose me dit que c’est exactement le contraire qui est en train de se passer et que, s’il y a bénéficiaires, ce n’est certes pas le citoyen lambda. Par les temps qui courent, on peu s’étonner que cet organisme recrute ! assez incroyable ! 

 Une dernière question !

Après tout le travail de tri qui nous est demandé (et en plus facturé, un comble !) qui tire profit du tri et du recyclage qui en est facilité ?

 Croyez  bien, Monsieur le Maire, que je suis quelqu’un de très attachée au respect absolu de l’environnement, du non gaspillage de l’énergie et ressources naturelles, (on peut aussi parler de la fourniture de l’eau et de l’assainissement !) je suis de plus en plus persuadée qu’il y a derrière tout cela un système dont la finalité est bien éloignée de mes préoccupations, communes à  celles de milliers de citoyens que l’on culpabilise sous couvert de respect de l’environnement mais qui cache en réalité des raisons beaucoup moins glorieuses.

  Je déclare donc que je conteste cette facture exorbitante qui ne correspond absolument pas au service fourni quant à la gestion de la collecte des ordures ménagères.

 Monsieur le Maire, je suis toujours ravie de vivre dans cette belle région et à La Roche en particulier mais je reconnais que je n’ai jamais vu ni subi une telle pression financière liée à des redevances calculées sur des bases obscures.

 Je me tourne naturellement vers vous puisque vous êtes au cœur du problème, des problèmes.

Délégation de pouvoirs à la CC certes ! mais je suis persuadée que Monsieur le député Paul Molac, Monsieur le Président François Goulard, voire même les médias locaux, ont tous et encore peut-être, quelque chose à en dire.

 Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire et je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments distingués.

  

 ________________________________________________________________________

La réception de la facture "exorbitante" provoque des réactions bien compréhensibles

11/06/2014

Lettre adressée à Arc Sud Bretagne                                                                      

 

Copie : Monsieur le Maire, Joseph BROHAN

             Collectif Citoyen Sud-Morbihan

 

  Madame, Monsieur,

  Nous avons lu dans le journal "Ouest France" que nous allions recevoir une facture concernant la Redevance d'enlèvement des Ordures Ménagères et que nous aurions un mois pour régler cette facture !!!! Nous n'avons jamais été avertis auparavant que cette celle-ci arriverait dans notre boite à lettres prochainement.

  Ce matin 6 juin 2014, nous avons eu, nous aussi, notre débarquement puisque nous venons de recevoir notre facture de 190,17 euros. C'est une somme importante pour notre budget, mais les têtes bien pensantes du service Environnement d'Arc Sud Bretagne n'ont que faire des problèmes de budget des Muzillacais …"Les élus veulent travailler avec les forces vives du territoire" et pour ça, il faut payer Messieurs-dames, avant le 30 juin…heureusement nous ne sommes plus en 1944 !!

  Pourquoi devons-nous payer en une seule fois ?Alors que nos impôts, l'EDF, l'eau, les assurances, etc…sont prélevés mensuellement, le Service Environnement d'Arc Sud Bretagne doit être payé cash !!!!!

  Pour cette année, nous aurions pu régler en deux fois, au 30 juin et au 31 décembre, par exemple !

  Nous supposons que cette redevance a été établie et approuvée par Monsieur le Maire, que je remercie au passage, d'avoir oublié de prévenir les habitants de sa commune.

  A ce sujet, il nous semble avoir lu qu'il ne sera pas question d'augmentation d'impôts à Muzillac..Une redevance est une taxe qui est, elle-même un impôt ! En ce qui nous concerne nous accusons 18.25% d'augmentation.

  Nous ne sommes que locataires, quel dommage, car en lisant les journaux, il est indiqué :

  - "Vous êtes propriétaire, le montant de votre taxe foncière va baisser du montant qui apparaît dans la colonne « Taxe Ordures ménagères"…..

  - "Les habitants d'Ambon, Arzal, Billiers, Damgan, Le Guerno, Muzillac, Noyal-Muzillac et Péaule verront la colonne « taxe ordures ménagères » disparaître de leurs impôts fonciers. Certains vont voir le coût de ce service diminuer par deux. Les contribuables qui ont mensualisé le paiement de leurs impôts fonciers peuvent se rapprocher du Trésor public pour demander une réduction proportionnelle de leurs prélèvements"…..

  Dans l'attente de vous lire,

 Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

 ________________________________________________________________________

Un autre témoignage qui vaut la peine d'être lu en détaille, avec pour but, de trouver le ou les liens entre Question et Réponse : à vous de jouer ! ! !

11/06/2014

 

Question :

Monsieur Pajolec

 > Dans Ouest-france, les bretons champions de la collecte sélective, 7%, contre 20 à 25% dans d'autres régions, dans notre secteur nous sommes à combien!. La hausse de la facture est inadmissible.

 > Quand vous dites de continuer à faire des efforts dans le tri pour maîtriser les coûts, là vous allez voir que les habitants ne ferons plus d'efforts

 trier plus=payer plus    bravo arcsud   nous sommes la régions la plus cher

 > En 2012 tonnage d'ordure ménagère à baisser de 30% et pourquoi payer plus cher

 > Ca consiste en quoi l'abonnement !! 80€ donnez moi les détails SVP, et les bacs de 180L à 139€ par an on peut vous les redonner et nous allons acheter un contenaire, nous ferons des économies. 

 > Vos grand bac à clé qui ne fonctionnent pas, les sacs tombent au milieu mais ne vont pas sur les côtés et en plus le fabricant à fait faillite (super)

 > Qui va payer (encore les habitants)

> Cordialement

 

Réponse :

 

Madame,

 

 Vous me faites part de votre incompréhension face à des tarifs si élevés et ne comprenez pas cette hausse. Les élus ont décidé de mettre en place la redevance incitative (RI), car une étude a été menée, avant même la fusion de nos deux collectivités, par un cabinet extérieur : Service Public 2000. Ce cabinet, au travers de ses analyses, a souligné que sans la mise en place de la RI, l’augmentation des coûts aurait été de 40%, et avec la mise en place de la RI cette augmentation était de 30%. Ce ne sont ni la fusion des deux collectivités ni des choix arbitraires des élus qui sont à l’origine de la hausse des dépenses du service déchets mais bien la hausse des coûts de la Taxe Globale sur les Activités Polluantes (TGAP), l’augmentation du traitement, de la TVA, etc.

  Par ailleurs, les facturations établies par les deux anciennes Communautés de Communes étaient largement sous-évaluées et les budgets des services déchets étaient intégrés au budget général de leur collectivité et donc dépenses et recettes générales étaient confondues avec celles du service déchets. Or, aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation d’établir un budget annexe déchets qui inclut toutes les charges liées à l’activité du service d’élimination des déchets et dont le principe d’équilibre entre les dépenses et les recettes doit être strictement respecté sans apport du budget général de la Communauté de Communes.

  Cependant, comme vous l’indiquez, des difficultés techniques et organisationnelles persistent ; c’est pourquoi, la RI ne peut pas encore être effective. Ainsi,  l’ensemble des élus communautaires a décidé de prolonger la phase test de la redevance incitative et de mettre en œuvre la Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (REOM) lors du Conseil Communautaire du 8 octobre dernier. La REOM est une transition vers la Redevance incitative. Ainsi les bases de la grille tarifaire restent celles proposées pour la redevance incitative. En effet, la REOM est composée d’une part fixe et d’une part variable liée à l’équipement (volume du bac ou clé).

 Néanmoins, les efforts de tri, de compostage, de réduction des déchets, doivent perdurer pour contenir la hausse des coûts du service d’élimination des déchets.

  Espérant avoir répondu à l’ensemble de vos interrogations, je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes salutations distinguées.

 Cordialement.

 Rozenn BURBAN

 Responsable Déchets

 Tél : 02 99 91 40 90

 www.arc-sud-bretagne.fr

 

__________________________________________________________________________

08/05/14 23:09

objet : Les déchets

Bonjour
Le Collectif Citoyen Sud Morbihan s'est mobilisé. Je vous fais part de quelques réflexions que cela m'a suscité.
 
Concernant le ramassage des déchets et rebuts, et la mise en place d'une tarification de redevance incitative, je pense qu'il est possible de regarder l'organisation sur le pays de Questembert, et d'en tirer de bonnes leçons.
Un tarif de base pour tous, selon la dimension de la famille, pour un nombre de bacs définis dans l'année, puis un coût supplémentaire par bac en plus, l'équité est respectée.
 
La population de passage étant plus présente dans le sud d'Arc Sud Bretagne, il faut tenir compte de cette particularité. Le nord d'ASB, à dominante rurale, n'est pas dans la même configuration. L'équité doit aussi être recherchée.
Pour les campings, hôtels, locations, etc, une augmentation de la taxe de séjour doit être quantifiée.
Les résidences secondaires doivent être au même tarif que les résidences principales, avec les mêmes services bien sûr.
Le tri sélectif par les citoyens et la redevance incitative ne doivent pas être les seules réponses à apporter.
 
L'éducation doit être menée sur tous les fronts. La communauté de communes doit y mettre les moyens, c'est son rôle :
>
- L'incitation doit aussi s'appliquer sur la façon dont les foyers s'approvisionnent en alimentation et autres produits ; de la bonne communication est à faire dans ce domaine.
>
- Il faut privilégier les circuits économiques courts et privilégier l'installation de petits artisans/commerçants indépendants et de producteurs, pour un développement en réseaux locaux ;
- Une grosse part des déchets provient des circuits de la grande distribution ; les grandes surfaces commerciales, généralistes ou spécialisées, doivent être responsabilisées et obligatoirement impliquées dans ce problème ; elles doivent mettre des bacs à disposition pour la récupération des emballages qu'elles vendent.
 
Je souhaite que vous teniez compte de cette contribution.
Cordialement, R MA

 

______________________________________________

 

17/03/14 16:20

objet

TR: association CCSm

       

Bonjour, Vous trouverez ci-dessus mes coordonnées.

Je voudrais d'abord vous remercier pour l' action que vous menez contre la taxe sur les ordures ménagères

Révoltée par cette décision, j' ai écrit un article que Ouest-France a fini par publier après y avoir fait de bonnes coupures. Cet article m' a valu des manifestations de personnes indignées par les décisions d' Arc Sud Bretagne.

J' ai également diffusé votre pétition. Compte-tenu du temps qui m' était imparti et de mes urgences personnelles j' ai réuni une douzaine de signatures. J' aurais pu en réunir une bonne vingtaine et peut-être plus. Car, à xxxx,  nous sommes particulièrement victimes de l'incurie des responsables fonctionnaires ou élus. Le petit port de xxxx qui pourrait être un lieu de vie d'avril à septembre ( emplois saisonniers, randonnées- découvertes dans le marais, animations en soirées ) est dans un état lamentable l' été. Nous les habitants, nous vivons les pieds dans la merde, car le seul WC public a été fermé à clé, et les yeux sur un tas d' ordures, car il n' y a pas de bacs pour les pique-niqueurs, ni les navigants qui font escale au port de xxxx. .  

Ma question: est-ce que vous pouvez nous faire une place dans votre association, à la fois en tant que protestataires et porteurs de propositions? Merci pour votre réponse.   

______________________________________________

18/03/14 16:50

   

Objet:  

Vous rejoindre

Bonjour,

Je souhaiterai rejoindre votre association.

Quelles sont les formalités ?

______________________________________________

18/03/14 19:31

objet: 

adhésion

J'ai une résidence secondaire à xxxx et j'adhère totalement à votre action. Le problème de la collecte des déchets ménagers est un scandale et un fiasco total.
Je ne pourrai être à l'AG mais j’espère m'y faire représenter.
______________________________________________

20/03/14 11:06

objet : 

vous rejoindre

Bonjour,

Je désire vous rejoindre, en signant une pétition si c'est le cas, pour vider les poubelles un peu mieux.

Merci de votre travail, à bientôt

______________________________________________

20/03/14 16:26

objet : Assemblée Générale Collectif Citoyen

 

Bonjour,
En ce moment, nous sommes en pleine campagne électorale, nous avons de bonnes raisons de penser qu'il y aura un deuxième tour, aussi nous avons déjà réservé les jours et les salles pour nos réunions publiques. Il se trouve que nous serons en réunion le jour de l'assemblée générale et donc nous ne pourrons pas nous y rendre. En revanche, je suis preneur d'un compte-rendu.
Si nous sommes élus, nous avons bien l'intention d'être actifs et à l'écoute de la population du territoire au sein d'ASB.

______________________________________________

26/03/14 16:21

bonjour

nous sommes deux personnes habitant a xxxx

nous ne sommes pas concernés par la hausse

 du tarif

2013 tarif  219 euros

2014 tarif  190.17 euros

soit une baisse de 15%

cordialement

 

______________________________________________

 

27/03/14 09:26

Bonjour,

Je ne pourrai pas être présent à la réunion de ce soir car résident secondaire. Je suis toutefois, bien sûr, concerné par ce qui va se passer de constructif à ce sujet.

Bonne réunion. J’en attends les conclusions.

Sentiments distingués.

______________________________________________

27/03/14 12:33

objet :  

Adhésion collectif

Bonjour
récemment installée à xxxx je suis aussi très étonnée de la gestion des déchets sur cette commune.
1 / Tarif !
2/ Nombre de poubelle (11 dans l'année ) s'agit t'il d'une rumeur ou es vraiment ce chiffre ??
3/ Manque d'information d'ARC sud Bretagne à notre emménagement
Je viens de recevoir votre courrier et souhaite vivement rejoindre vos réactions citoyennes !
Je ne pourrais malheureusement pas venir ce soir à l' AG mais je suis intéressée pour rejoindre votre mouvement et restée informée de la suite de vos demandes.
Cordialement
_________________________________________________

27/03/14 20:18

objet :  

Vous avez mon soutien !

Bonsoir,
J'ai bien reçu votre flyer dans ma boîte aux lettres.
Je suis d'accord à 100% avec vos motivations et revendications.
Je ne peux être présent ce soir à votre réunion mais vous pouvez compter sur mon soutien immédiat et dans vos prochaines actions!
Cordialement
______________________________________________

28/03/14 13:25

> > Bonjour,
> > J'ai trouve votre tract concernant la collecte des déchets ce matin au Super U de xxxx.
> > J'ai une résidence secondaire à xxxx et n'ai pas été informée de la décision du 17/12/2013.
> > Ma taxe d'enlèvement des ordures 2013 : 104 EURO, j'aurai donc une augmentation de 100 pour cent!!!  (190,17 EURO). Nous avons une clé pour jeter nos sacs poubelles et avons jeté 12 sacs de 30l depuis juin 2013... Ce qui fait cher le sac!! Sachant que nous avons l'habitude de trier nos déchets. Nous habitons xxxx (région parisienne) ou le tri fonctionne très bien.
> > Je n'accepte bien entendu pas  cette nouvelle tarification.
> Comme je ne viens que qq weekend par an et qq semaines l'été, il me sera difficile de participer à votre action mais suis prête à soutenir le CCSM.
> > Cordialement
_______________________________________________

28/03/14 15:06

Résidences Secondaires  pour 12 vidages ou 52 ouvertures de' conteneur à badge pour un montant très différent 

La REOM D' ASB : 156,11 euros et la R I  de QUESTEMBERG  pour 1 à 3 personnes : 107,94 euros

Nos déchets n'ont pas la même valeur ? peut être un exemple à suivre  ? 

Bien cordialement 

Bonjour, 

            bravo pour cette réunion d'informations claires et précises .

Je voudrais vous interroger sur la grille tarifaire 2013 de la Redevance Incitative  de la C/C DU PAYS DE QUESTEMBERT 

 

En effet, celle-ci à pu déterminer le cout d'un vidage , le calcul d'une part fixe Résidences Principales et Résidences Secondaires

_______________________________________________

29/03/14 18:06

bonjour, merci pour votre message.

Je n' ai pas pu aller hier soir à l' assemblée générale, pour des raisons de grippe, mais comme j' avais tiré sur mon imprimante et diffusé votre ordre du jour dans notre hameau de xxxx, mes voisins sont allés à plusieurs et ils doivent m' en parler.

Je peux également diffuser et tirer le compte-rendu lorsque je l' aurai reçu de façon à tenir tout le monde informé..

Vous pouvez être assurés d' être relayés, car le mécontentement est général ainsi que le sentiment d' abandon.

Merci pour tout ce que vous faites.

Amicalement.

__________________________________________________________

31/03/14 09:26

   

Bonjour. 

Je n'ai pu être présent le 27, très mobilisé par le second tour. 

Ou en êtes vous ? J'aimerais échanger avec vous pour la suite. 

Au plaisir. 

________________________________________________________________________

31/03/14 09:57

Bonjour Mesdames, bonjour Messieurs,

J'ai participé avec intérêt à la réunion de jeudi dernier et je me permets de vous faire parvenir en pj quelques idées sur la question de la RI et sur les différents écrits échangés avec la Comcom et / ou la mairie de xxxx.

 

A la suite de la réunion CCSB du 27 mars 2014

 

J'ai participé à cette réunion uniquement pour la question de la redevance incitative. Je n'ai pu rester jusqu'à la fin et je m'en excuse. Mes points de vue:

 

  • Cette réunion m'a conforté dans ce que je pensais du dossier précité. Elle m'a aussi ouvert les yeux sur la nécessité d'ouvrir le champ de préoccupations

 

  • J'ai été gêné par l'absence de noms des personnes qui sont intervenues et je suis reparti avec une simple adresse mail. Je sais que Paris ne s'est pas fait en un jour…

 

  • Les interventions ont été claires pour la majorité d'entre elles et j'ai appris beaucoup de choses

 

  •  En ce qui me concerne, j'ai un dossier assez épais d'échanges écrits avec la Comcom et/ou la mairie de xxxx. Globalement, quand il y a eu réponse, cela s'apparentait à du "baratin" sans réponses aux questions précises.

 

  • Dès juillet 2011 j'ai posé des questions dont les réponses devaient, à mon sens, intégrer le cahier des charges. Qu'en a-t-il été???  Presque trois ans plus tard les questions sont les mêmes et le système est "planté" et "bien planté". Et vous savez certainement que parfois il faut capituler face à " l'infaisable " issu de seules considérations conceptuelles

 

  • Le système à mettre en place intègre du matériel et des logiciels et même si en théorie tout est possible, en pratique il y a des limites à la fois techniques et financières. A ce titre, même si certaines idées sont excellentes, leur mise en œuvre est trop complexe, trop onéreuse, source de gros soucis au niveau maintenance et évolutivité du système…..A ce titre il me semble nécessaire d'être vigilant et proposer des pistes avec un max de bon sens. Lors de la réunion certains points de vue m'ont paru très discutables car générant sur le terrain des procédures hyper complexes. Par ailleurs et vous le savez certainement, la somme des idées peut générer des incompatibilités….

 

  • Je ne me permettrai pas de formuler quelque point de vue que ce soit sur le processus décisionnel au niveau d'ASB. Dans le monde rural qui nous entoure nous pourrions rappeler que les bœufs sont devant la charrue et non derrière. Pourquoi aussi ne pas demander d'être sollicité, à titre consultatif bien sûr, sur les cahiers des charges et documents de spécifications matérielles et logicielles?? Ces documents constituent le cœur du système.

 

  • Enfin j'ai regardé rapidement le règlement de la REOM et j'imagine que tous les citoyens concernés ont intégré le contenu de ces 37 pages…Là aussi il y a de l'abus et on revient à un vieil adage: ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.  

__________________________________________________________________________

 

31/03/14 17:59

Nous possédons un appartement rue du zzzz à xxxx

Nous découvrons ce week-end votre collectif .

Nous sommes en total accord avec vous et nous  vous soutenons.

________________________________________________________________________

 

Commentaires (2)

coatalem
  • 1. coatalem | 11/11/2014
Bonjour
N'ayant pas déposé un dossier de contestation , devons nous payer notre facture maintenant, après la relance du trésor public ,ou devons nous attendre ?
Salutations
Marilo
  • 2. Marilo | 15/04/2014
Et si on demandait aux élus de la ComCom de ramasser nos 11 poubelles annuelles? il faudrait certainement leur proposer un équipement contre les rats, les vers, penser aussi à les vacciner (pour le bonheur des labo, mais pas de la sécu).

il s'agit d'inciter les gens, or on ne le fait jamais aussi bien qu'en les motivant, ce qu'on appelle aussi le principe de la carotte.
Cela marche avec les ânes, il est donc probable que cela fonctionne avec l'humain. Non pas qu'en lui attachant une carotte, il avance plus vite pour trimballer sa poubelle...
Mais une carotte financière. Là je dépasse mes compétences de femme au foyer, mais n'est il pas possible de faire des économies sur les poubelles et inciter les gens à payer moins cher? faire du compost, que celui-ci soit ramassé et revendu par exemple? Redonner la recette du pain perdu (oui oui je plaisante, quoique?!)

Mais bien sûr tout cela est bien joli, on tape toujours sur le bon citoyen qui n'est là que pour consommer... Pourquoi ne pas inciter les entreprises à diminuer leurs emballages? C'est un peu comme lorsqu'on nous demande d'éteindre l'ampoule de notre bureau alors que Paris est illuminé toute la nuit de bureaux vides...

Et pour finir je propose le geste EcoCitoyen de conserver les feuilles d'automne pour remplacer le papier toilette.
Je vais trop loin là? :)

allez je vous soutiens, on nous parle d'économie et d'écologie, mais encore faudrait il avoir des messages clairs et des décisions qui tiennent la route!

A bientôt.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.